Banc d'Essai Auto

Avis sur le Nissan Frontier 2022: Est-il un bon pick-up ? Voici 6 choses que nous aimons et 4 que nous n’aimons pas

  • Mes articles

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l’univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j’essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

×

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l’univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j’essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

Latest Posts

 

Dix-sept ans, c’est une durée raisonnable pour que certains produits ne soient pas mis à jour de manière significative – comme, par exemple, un marteau. Mais pour un véhicule, 17 ans, c’est une éternité et même plus. Et c’est exactement le temps qui s’est écoulé depuis que Nissan a redessiné ou même apporté des changements notables au pick-up Frontier.

La bonne nouvelle, c’est que le Frontier 2022 remanié est un pick-up grandement amélioré à presque tous les égards. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une refonte complète, il est plus performant, plus confortable et mieux équipé, ce qui en fait un pick-up tout à fait compétitif. Il constitue également un meilleur rapport qualité-prix et un choix plus performant que les vieillissants Toyota Tacoma et Chevrolet Colorado.

Il convient de mentionner que Nissan a choisi d’éviter l’augmentation de taille qui accompagne généralement la refonte d’un pick-up, préférant conserver au Frontier le même encombrement qui le rend plus facile à manœuvrer, à garer et à conserver dans un garage.

L’inconvénient d’une mise à jour aussi tardive est que pour faire entrer le Frontier dans l’ère moderne, il a fallu ajouter un grand nombre de nouvelles technologies et d’équipements de sécurité, ce qui n’est pas donné. Les prix des nouveaux modèles ont également fait un grand pas en avant, ce qui représente une augmentation de près de 9 000 $.

Il y a beaucoup de choses à aimer dans le Nissan Frontier 2022, mais il y a aussi quelques éléments qui nous déplaisent. Pour notre analyse approfondie, consultez l’article complet d’Aaron Bragman en cliquant sur le lien ci-dessus. Pour une version plus courte, voyez ci-dessous les six choses qui nous plaisent dans le Frontier 2022 et les quatre qui nous déplaisent.

Ce que nous aimons

1. Améliorations intérieures

nissan-frontier-sv-4x4-2022-66-cockpit-shot--dashboard--front-row--interior.jpg
Le Frontier 2022 est un ensemble bien amélioré dans tous les domaines, et certaines des améliorations les plus notables se trouvent dans l’habitacle. Le nouvel intérieur a une allure beaucoup plus contemporaine grâce à une nette amélioration de la qualité des matériaux et du toucher. Les sièges avant sont confortables et souples, et il y a beaucoup de nouvelles options de rangement, y compris un énorme bac de console. L’espace aux places arrière n’est pas aussi spacieux, mais il est compétitif pour la catégorie. Peut-être le plus remarquable : Le Frontier est étonnamment silencieux à l’intérieur, et pas seulement pour un pick-up. Il y a très peu de bruit de vent ou de route.

2. Conduite et maniabilité

La conduite du Frontier s’est également améliorée et se distingue par une sensation exceptionnellement confortable et raffinée pour un petit pick-up. Au volant, le Frontier est confiant et stable en conduite normale. La direction est plus sensible que celle de certains concurrents, car Nissan a conservé un système de direction hydraulique au lieu de passer à une direction assistée électrique. Le rapport de direction a été accéléré avec la mise à jour, ce qui contribue à rendre le pick-up plus agile dans les virages.

3. Grandes améliorations du groupe motopropulseur

nissan-frontier-sv-4x4-2022-60-angle--blue--exterior--front.jpg
Le moteur quatre cylindres a disparu, faisant du V-6 3,8 litres de 310 chevaux introduit en 2020 le seul moteur du Frontier 2022. Et c’est un excellent moteur, puissant et doté d’un couple important pour le remorquage et le tout-terrain. Associé à une nouvelle transmission automatique à neuf rapports, ce groupe motopropulseur est doux, raffiné et plus dynamique que les moteurs de base de ses concurrents, notamment le Ford Ranger.

4. Capacités hors route

Nous avons passé un peu de temps hors route à bord du nouveau Frontier et nous en sommes revenus impressionnés. En version Pro-4X, le Frontier s’est facilement débarrassé de parois rocheuses abruptes et a franchi des zones accidentées sans se plaindre. Les puristes apprécieront que le Frontier fasse tout cela sans s’appuyer entièrement sur l’électronique, et se contente d’une simple molette pour sélectionner deux roues motrices, quatre roues motrices hautes ou basses, et de boutons pour engager le différentiel arrière à verrouillage électronique et le contrôle de descente. Tous les Frontier 4WD reçoivent trois plaques de protection en acier, tandis que le Pro-4X en reçoit une supplémentaire en aluminium.

5. Prêt à remorquer

nissan-frontier-sv-4x4-2022-62-blue--exterior--profile.jpg
Avec son V6 doux et puissant et son nouveau mode remorquage qui permet d’ajuster les réglages selon les besoins pour obtenir les meilleures performances en charge, le Frontier s’est montré plus que capable de tirer un bateau de 5 600 livres lors de notre trajet. Grâce à son moteur et à son couple abondant à mi-régime, le Frontier s’est facilement montré à la hauteur de la tâche. La capacité de remorquage maximale est de 6 720 livres, mais il faut pour cela opter pour un modèle à deux roues motrices. Un régulateur de freinage intégré ne fait pas partie de l’équipement, mais Nissan nous a dit qu’il serait proposé en tant qu’accessoire supplémentaire.

6. Caractéristiques de sécurité supplémentaires

La mise à jour apporte une foule de nouvelles caractéristiques de sécurité de série, y compris l’alerte de collision avant, le contrôle du balancement de la remorque, un capteur de conscience du conducteur et une alerte de porte arrière. L’ensemble de caractéristiques supplémentaires Safety Shield 360 est disponible en option sur toutes les versions et comprend l’alerte de franchissement de ligne, l’alerte de circulation transversale arrière, le freinage d’urgence automatique à l’arrière, l’alerte d’angle mort, le freinage d’urgence automatique avec détection des piétons et les feux de route automatiques.

 

Ce que nous n’aimons pas

1. Plaintes sur le contrôle

nissan-frontier-2022-oem-02-center-stack-display--front-row--gps-navigation--interior.jpg
Même avec toutes ses améliorations intérieures, le nouveau Frontier n’est pas à la hauteur dans quelques domaines. Le volant n’a pas de fonction télescopique, ce que nous tenons pour acquis. Il est réglable en inclinaison, mais un mouvement vers l’avant et vers l’arrière le rendrait plus accommodant pour les conducteurs de tailles différentes. Un autre reproche est que certaines commandes sont cachées dans le bas du côté gauche du tableau de bord, ce qui rend difficile leur utilisation à la volée.

2. Siège arrière exigu

L’un des inconvénients du fait que Nissan ait conservé les mêmes dimensions que l’ancien Frontier est que la banquette arrière manque d’espace. Les petites portes arrière n’aident pas, rendant l’entrée et la sortie plus difficiles. En toute honnêteté, l’espace aux places arrière n’est pas vraiment pire que celui de concurrents comme le Ford Ranger. Mais si l’espace aux places arrière dans un pick-up de taille moyenne est votre priorité, le Honda Ridgeline est vraiment le seul choix possible.

3. Direction lourde

nissan-frontier-pro-4x-2022-06-dynamic--exterior--front--tan.jpg
La direction assistée hydraulique à l’ancienne offre certes de meilleures sensations qu’un système électrique, mais il faut aussi plus d’efforts pour tourner le volant. À tous points de vue, la direction du Frontier semble extrêmement lourde. Cela signifie également que le Frontier ne bénéficiera pas de sitôt de fonctionnalités telles que le centrage sur la voie ou la conduite semi-autonome (à moins qu’une nouvelle mise à jour n’apporte une direction assistée électrique).

4. Mauvais MPG

Le puissant V-6 du Frontier est la clé de ses capacités, mais il est moins économe en carburant que les autres de la catégorie. Le Frontier 2022 est évalué à 18/24/20 mpg ville/route/combiné avec 2WD et 17/22/19 mpg avec 4WD. C’est nettement moins que le Ford Ranger, qui est évalué par l’EPA à 21/26/23 mpg en 2WD et 20/24/22 mpg en 4WD. Le Toyota Tacoma V-6 devance également le Frontier, avec une cote EPA de 19/24/21 mpg pour les modèles à 2 roues motrices et de 18/22/20 mpg avec les 4 roues motrices.

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Content
0
Amoureux
0
Pas sur
0

Vous aimerez aussi

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *