in

Quels sont les problèmes courants des convertisseurs catalytiques ?

 

Les convertisseurs catalytiques sont situés dans le système d’échappement entre le moteur et le silencieux, et ils constituent l’une des dernières lignes de défense contre la pollution atmosphérique provenant des véhicules. Ils utilisent des billes en céramique codée et divers métaux précieux (les catalyseurs) pour transformer les polluants tels que les gaz non brûlés et l’oxyde d’azote en gaz inoffensifs.

Quels sont les problèmes potentiels d’un convertisseur catalytique ?

Les convertisseurs catalytiques durent souvent 10 ans ou plus, mais ils peuvent être contaminés, bouchés, surchauffés ou endommagés physiquement, ce qui entraîne une baisse des performances du moteur et, finalement, son arrêt.

D’autres contaminants sont le liquide de refroidissement du moteur, qui peut s’infiltrer dans le système de combustion à cause d’un joint de culasse défectueux, et l’huile moteur. Ces fluides peuvent obstruer un convertisseur catalytique, ce qui empêche les gaz d’échappement de passer. Les moteurs de voiture sont comme des athlètes : ils ont besoin de beaucoup d’oxygène. Si le flux des gaz d’échappement est restreint, cela signifie que moins d’air peut pénétrer dans le moteur et que les performances en souffrent. Si le moteur réagit lentement ou s’arrête après un certain temps de fonctionnement, un convertisseur obstrué peut être en cause.

Les convertisseurs catalytiques peuvent surchauffer en raison des quantités excessives de gaz non brûlés causées par une bougie d’allumage défectueuse ou une soupape d’échappement non étanche. En outre, un capteur d’oxygène défaillant peut provoquer une surchauffe.

Sur de nombreux véhicules, le “chat” est situé sous le véhicule et, comme d’autres parties du système d’échappement, il peut être endommagé par des débris de la route ou par le passage sur un trottoir.

Vol de convertisseur catalytique

Ces métaux précieux dont nous avons parlé peuvent attirer l’attention : Les convertisseurs catalytiques sont fréquemment volés en raison des métaux précieux qu’ils contiennent. Les convertisseurs contiennent de petites quantités de platine, de rhodium et de palladium, qui ont tous une valeur pour les marchands de métaux.

Entretien du convertisseur catalytique

Parmi les symptômes d’un mauvais convertisseur catalytique, citons :

  • Performance du moteur ralentie
  • Accélération réduite
  • Fumée d’échappement sombre
  • Odeur de soufre ou d’oeufs pourris provenant de l’échappement.
  • Chaleur excessive sous le véhicule

Certains de ces symptômes peuvent également être causés par d’autres parties du système d’émissions, il est donc important qu’un mécanicien puisse diagnostiquer quand il est temps de remplacer votre convertisseur catalytique.

Le respect du programme d’entretien recommandé de votre véhicule peut contribuer à retarder ce moment aussi longtemps que possible – souvent 10 ans ou plus. En gardant vos systèmes d’échappement, d’émissions et de combustion en bon état, vous minimiserez le risque que votre convertisseur catalytique tombe en panne avant son heure.

Enfin, n’ignorez pas le voyant de contrôle du moteur. La détérioration du convertisseur catalytique est l’une des raisons pour lesquelles il figure dans le Top Ten des crimes d’entretien automobile de Monpiaf.fr. Il peut vous alerter sur un filtre à air ou à carburant bouché. Attendre pour changer ce filtre peut conduire prématurément au remplacement d’un convertisseur catalytique à 1 000 €.

Écrit par Hugo. V

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l'univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j'essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

Premier essai : Test de la Harley-Davidson Street 750

Comment et pourquoi s’entraîner en ligne au code de la route ?