L'univers Auto

À qui s’adresser pour obtenir une assurance auto sans engagement ?

  • Mes articles

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l’univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j’essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

×

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l’univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j’essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

Latest Posts

Parfois, un conducteur de voiture assure son véhicule dans une assurance selon des critères, mais son manque d’expertise ou n’importe quelle autre cause, cette couverture ne répond pas également à ses attentes. Pour cela, il cherche souvent à changer d’assureur, mais ceci n’est pas possible, car la loi Hamon bloque ou interdit le changement d’assureur qu’après le premier anniversaire de la relation entre les deux parties (assureur-assuré), sauf que ceci n’est pas une loi applicable par l’ensemble des assureurs.

Certains assureurs, ou ceux que nous appelons assurances sans engagement, offrent aux assurés la possibilité de mettre fin à la convention entre les deux parties bien avant le passage d’une année civile du jour de la signature. Dans l’article ci-dessous, nous parlerons de l’assurance automobile sans engagement : qu’est-ce que c’est ? Et où la trouver ?

Qu’est-ce qu’une assurance auto sans engagement ?

Lorsqu’une convention entre un assuré et un assureur contient entre ses articles que l’assuré peut et sans avoir besoin d’attendre l’écoulement d’une année de la signature du convention, mettre fin à cette dernière sans avoir à préciser les raisons, on parle dans ce cas d’un contrat assurance auto sans engagement. La rupture de relation peut se faire dès le jour de la signature jusqu’au dernier jour de la convention.

Pour mettre fin à la relation entre les deux parties, le conducteur de la voiture ou l’assuré peut s’adresser à son assureur par un mail ou courrier, une lettre de résiliation d’assurance sans engagement et sans avoir besoin de définir le motif de résiliation. Cette démarche se fait en s’appuyant que l’assuré n’est soumis à aucune période d’assurance, et donc une fois qu’il s’engage avec une nouvelle compagnie d’assurance, il pourra adresser à son assurance une lettre de résiliation ou lui informer de la mise en rupture de leur relation par n’importe quelle outil de communication.

Et donc, dans ce type d’assurance, on peut considérer que la loi Hamon de 2014 n’est pas applicable. La loi Hamon donne droit aux assurés de résilier leurs contrats d’assurance qu’après avoir passé au moins une année civile en relation avec sa compagnie d’assurance, tout en respectant la période d’essai ou de préavis d’un ou deux mois après la signature de la convention.

Le devis d’assurance auto sans engagement

Comme toute autre assurance, le montant dépend des caractéristiques du véhicule assuré, de l’état d’assuré, et d’autres critères sélectionnés par l’assureur pour fixer le montant de la couverture. Cependant, afin de connaître et d’une façon convenable le montant dû par une offre d’assurance, vous devez demander un devis par l’assurance ou une simulation.

Cette dernière n’engendre aucun engagement pour l’assuré, car le devis est un document de fins informatives. L’engagement entre les deux parties débute une fois la signature de la convention. Le document de devis sert à informer et à décortiquer le montant de la couverture, afin d’éclairer les futurs assurés, ce dernier document représente pour eux, un moyen de comparaison entre les différentes offres de couvertures mises sur le marché, ce qui permet de choisir l’offre la plus adaptée.

L’unique engagement lié au devis d’assurance est la durée de validité, c’est une période fixée dans le document et qui précise la période dans laquelle le futur preneur d’assurance rend une réponse sur son acceptation de l’offre ou son refus.

Bénéficier d’une assurance auto sans engagement : quelles contraintes ?

Dans cette partie, on pourra comprendre que pour bénéficier de ce type d’assurance, il faut prendre en considération :

  • les conditions de l’offre proposées par l’assureur ;
  • s’assurer que la police couvre les attentes d’assuré.

Il faut savoir que l’offre d’une couverture sans engagement n’est pas présentée par la totalité des assureurs, on pourrait même dire qu’elle est peu présente par ces derniers, ce qui signifie que peu de preneurs d’assurance peuvent bénéficier de cette offre. En plus, les assurés qui souhaitent prendre ces offres sont dans l’obligation de supporter dans la majorité des cas des conditions strictes fixées par la compagnie d’assurance.

Autrement, la couverture sans engagement qui engendre des risques pour l’assurance de perdre ses clients à n’importe quel moment, opte pour des astuces et des conditions afin de couvrir une partie de sa marge de pertes par ses derniers. Par exemple, une compagnie d’assurance oblige ses clients de prendre avec une couverture minimale quelques options, afin de gagner des dizaines d’euros supplémentaires.

Avant bien de s’engager avec une assurance, il est impératif de bien lire les différentes conditions et les critères mentionnés dans la convention, afin de ne pas faire face à des conséquences suite à un non-respect de vos engagements contractuels.

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Content
0
Amoureux
0
Pas sur
0

Vous aimerez aussi

Plus dans :L'univers Auto

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *