L'univers Auto

Tout savoir sur l’avertisseur de changement de file

  • Mes articles

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l’univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j’essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

×

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l’univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j’essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

Latest Posts

Si la France a enregistré moins de décès sur la route, ce n’est pas parce que les automobilistes sont plus prudents ou roulent moins vite. Cette baisse s’explique tout simplement par les confinements mis en place pendant l’année 2020. 

Tout le monde a déjà connu un moment d’épuisement au volant. Les conséquences peuvent être dramatiques. Pour lutter contre cela, un accessoire automobile existe: l’avertisseur de changement involontaire de file. Qu’est-ce que c’est, est-ce vraiment utile : vous allez tout savoir sur l’AFIL. 

L’AFIL, c’est quoi exactement ? 

L’AFIL (Avertisseur de Changement Involontaire de File) est un élément de sécurité automobile dit actif. Cela signifie qu’il est mis sur un véhicule pour empêcher les accidents de se produire et pas pour en limiter la gravité.

 Il a été créé dans les années 90 par la marque automobile Mercedes. A l’époque, la firme entendait sécuriser la circulation des camions, par cet accessoire de sécurité. Depuis 2018, leur présence, d’ailleurs est obligatoire sur les poids lourds de plus de 3.5 T de PTAC. 

Il a fallu attendre 10 ans ; après la prise de conscience du nombre de morts sur la route à cause de l’endormissement ; pour que les marques le proposent en option, sur certains véhicules.

Si la technologie a su évoluer pour devenir très fiable, son installation sur les voitures récentes n’est pas systématique. Cela fait partie des options qu’un conducteur peut demander sur un véhicule neuf ; ce qui aura une incidence sur le prix d’achat.

 Il n’est donc pas possible de le trouver sur une voiture ancienne que l’on achèterait d’occasion. 

Sur une voiture neuve, intégrant le système AFIL, quand un véhicule change de file ou de voie de façon involontaire, un signal sonore et lumineux retentit, à l’intérieur de l’habitacle. 

Comment ça marche, un AFIL ? 

Sur le bouclier avant de la voiture se trouvent des capteurs et des diodes à infrarouges. Sur d’autres modèles de voitures, celles-ci peuvent embarquer des mini-caméras qui jouent le même rôle.

 Ces éléments sont pointés vers le sol et notent les changements de réflections. Quand le véhicule « mord » sur la ligne blanche (qu’elle soit continue ou non), sans que le clignotant soit activé, l’AFIL considère qu’il s’agit là d’un danger imminent et agit en conséquence en envoyant différents signaux. 

Pourquoi c’est utile un Avertisseur de Changement de File ? 

Selon une étude, un français sur 10 s’est déjà endormi au volant. Ce danger potentiel ne dissuade pas les automobilistes de conduire puisqu’une enquête IPSOS révèle que 42% des conducteurs prennent le risque de conduire alors qu’ils se sentent très fatigués. 

Ajoutons à cela l’abus du téléphone au volant ou encore le fait de vouloir changer de fréquence radio, voire même de chercher quelque chose dans la boîte à gants et vous avez tous les ingrédients qui expliquent un changement de voie involontaire. 

Le double avertissement peut ne pas suffire, surtout en cas d’endormissement, c’est pourquoi cela se couple parfois avec une vibration dans le volant ou dans le siège conducteur ; ayant pour but de réveiller l’automobiliste en proie à la somnolence. 

Est-ce que cela fonctionne seulement si l’on s’endort :

Le système est conçu pour percevoir les changements de voie qui ne relèveraient pas de l’intention de l’automobiliste. 

Il faut donc comprendre qu’un conducteur étourdi qui n’aurait pas appuyé sur son clignotant pour doubler une voiture ou pour sortir d’une autoroute, par exemple, se retrouverait avec les mêmes signaux. Un rappel à l’ordre très utile pour dire que si les clignotants ont été mis sur les véhicules, c’est pour avertir ceux qui se trouvent derrière, afin qu’ils puissent eux-mêmes ajuster leur conduite (freiner, par exemple). 

Il est bon de noter que sur certaines voitures, l’AFIL peut être complété par un système d’aide au maintien dans la voie qui vient renforcer encore la sécurité du conducteur, sans que celui-ci ait à intervenir. 

Est-ce que la présence d’un système AFIL fait que je peux prendre le volant, quand je me sens fatigué ? 

Non. L’Avertisseur de Changement Involontaire de File a ses limites. Même si les signaux sont efficaces, une personne qui aurait le sommeil très profond ne les entendrait peut-être pas, surtout si elle a consommé de l’alcool. 

Prendre le volant, quand on ressent de la fatigue, en se disant que l’on est protégé par l’AFIL est un mauvais raisonnement. Mieux vaut s’abstenir de rouler, dans ces conditions. 

Combien coûte l’installation d’un système AFIL sur une voiture ? 

Il est évident que chaque automobiliste peut trouver intéressant de demander cette option s’il envisage d’acheter une voiture neuve. L’installation, selon la marque de la voiture et son modèle coûte entre 400 et 600 euros. 

On estime qu’à l’instar de l’ABS, l’AFIL devrait devenir obligatoire et ne serait donc plus optionnel, d’ici quelques années. 

 

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Content
1
Amoureux
0
Pas sur
0

Vous aimerez aussi

Plus dans :L'univers Auto

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *