in

Vous souhaitez acheter une voiture d’occasion ? Attention à ces 5 points à surveiller pour éviter l’arnaque !

L’achat d’une voiture d’occasion de haute qualité est un moyen fantastique d’obtenir un excellent jeu de roues à bas prix et de minimiser la dépréciation souvent encourue par l’achat d’une voiture neuve chez un concessionnaire.

Mais bien qu’il y ait de nombreux avantages à acheter des voitures d’occasion, il y a un inconvénient majeur et inhérent : il peut être difficile de dire quelles voitures sont en bon état et vous dureront des années, et lesquelles pourraient avoir de graves problèmes mécaniques cachés.

Dans cet article, nous vous présenterons les 5 principaux signes avant-coureurs à rechercher lors de l’achat d’une voiture d’occasion. Si vous savez reconnaître ces problèmes, il vous sera beaucoup plus facile de choisir une voiture d’occasion de haute qualité et vous pourrez éviter les véhicules qui pourraient être endommagés, usés ou même volés.

1. Pneus dépareillés ou très usés

Le simple fait d’inspecter les pneus d’une voiture d’occasion peut vous donner un aperçu précieux de l’état général du véhicule. Généralement, vous voulez que tous les pneus d’une voiture soient de la même marque et du même modèle, et ils doivent être usés de la même manière.

Si les pneus d’un véhicule sont usés de manière inégale, cela pourrait être un signe qu’il y a des problèmes de frein ou de suspension avec la voiture, ou que les pneus n’ont pas été correctement tournés au cours de leur durée de vie.

Des pneus dépareillés devraient également être un grand signe d’avertissement. C’est toujours une mauvaise idée de remplacer les pneus individuellement ou de remplacer seulement un ou deux pneus par des pneus d’un autre fabricant. Des pneus dépareillés pourraient être un signe que le véhicule a subi plusieurs éclatements de pneus, ou cela peut être, le vendeur de la voiture essaie de réduire les coûts et d’abandonner la voiture dès que possible pour un profit maximum.

2. Travaux de peinture bâclés ou carrosserie endommagée

Vous ne pouvez pas juger un livre par sa couverture – la plupart du temps. Les voitures d’occasion font souvent exception. S’il est bien entretenu, même un véhicule de 10 à 15 ans n’aura pas de taches de rouille ou de peinture usée – et il aura l’air comme neuf lorsque vous le sortirez du terrain !

Cependant, un travail de peinture bâclé peut être un signe de négligence. Soit le vendeur essaie de couvrir les taches de rouille et la peinture usée, soit le véhicule a été rapidement repeint après un accident majeur.

Quoi qu’il en soit, un travail de peinture bâclé et peu attrayant ou une carrosserie endommagée par l’usure ou la rouille devrait être un grand signe d’avertissement – vous voudrez éviter ces véhicules.

3. Le vendeur ne fournira pas de titre

Si vous regardez une voiture et que le vendeur mentionne des problèmes avec le titre, partez immédiatement.

La raison est simple – même si le propriétaire de la voiture est légitime et a perdu son titre, c’est un signe qu’il est négligent et négligent – ce qui se reflète mal sur le véhicule.

Et, de manière réaliste, il est très rare que le propriétaire d’une voiture perde son titre. Si vous regardez une voiture et que le concessionnaire ou le propriétaire ne vous donne pas de réponse directe sur le statut du titre, vous pourriez être en train de regarder une voiture qui a été volée.

Pas de titre, pas de vente. C’est aussi simple que ça.

4. Le voyant “Check Engine” ne s’allume pas

Cela peut sembler contre-intuitif – après tout, pourquoi voudriez-vous que le voyant “vérifier le moteur” soit allumé ? – mais si le voyant de vérification du moteur ne s’allume pas au démarrage de la voiture, c’est un mauvais signe.

Sur presque toutes les voitures neuves, le voyant « vérifier le moteur » s’allume pendant quelques secondes lorsque la voiture démarre, puis il s’éteint à nouveau s’il n’y a rien de mal avec le moteur.

Si, cependant, la lumière ne s’allume pas du tout, cela pourrait être un signe qu’elle a été intentionnellement déconnectée – et que le vendeur de la voiture ne veut pas que vous sachiez qu’elle rencontre des problèmes de moteur.

5. Le vendeur ne fournira pas de relevés de réparation précis

Bien qu’il puisse être irréaliste de s’attendre à des enregistrements détaillés de chaque entretien et réparation effectué sur un véhicule, le propriétaire ou le concessionnaire devrait toujours être en mesure de vous fournir des informations de base sur l’état général de réparation d’un véhicule.

Si le concessionnaire ou le vendeur de la voiture ne peut vous fournir aucune sorte de dossier de réparation ou d’entretien, vous devriez être quelque peu sceptique.

Si vous êtes toujours intéressé par le véhicule, il est préférable de le faire vérifier par un mécanicien tiers fiable, qui pourra vous donner des détails sur les réparations qui ont été effectuées sur la voiture et sur son état de santé général.

Écrit par Hugo. V

Bienvenue sur monpiaf.fr, passionné de mécanique et de l'univers automobile en général, je vous partage mon savoir faire et j'essaye de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

La Mercedes-AMG G63 4×4² 2023 est enfin dévoilée officiellement

Découvrez vite ici l’avenir du service d’usinage CNC en Chine